Qui sommes nous ?

HirondellesL’oiseau le plus curieux
Est l’hirondelle bleue
Qui va, de fil en fil,
Entre deux moucherolles,
Ecouter le babil
Des moulins à paroles.
Pierre Coran


AIME LE MOT DIT

Créée en 1997, Aime le mot dit est une association à vocation culturelle, qui a pour objet la création et la diffusion de films (cinéma documentaire, long, moyen ou court-métrage, reportage, captation de spectacle, film musical, film de commande, …) et de tout autre média audiovisuel et artistique, dans le but de proposer des oeuvres porteuses de préoccupations et de réflexions sociales, politiques, historiques, sociologiques, ethnographiques, …

A sa création, Aime le mot dit a surtout développé ses activités dans le domaine du théâtre (mise en scène, atelier). Par la suite, avec le film Incertitudes et les projets en Turquie et au Sénégal, le cinéma documentaire a pris une place importante dans la vie de l’association.

En 2000, un projet a été mis en place avec la communauté kurde de Marseille pour faire connaître la culture, les traditions et la situation politique de ce peuple en Turquie. Il s’est articulé autour de deux axes, d’une part la participation à des missions d’observations, la réalisation de reportages radio, photo et vidéo et d’autre part l’organisation de nombreux événements à Marseille : conférences, projections, expositions, concerts, spectacles de danses folkloriques, spectacles de contes et de poésie. Le travail vidéo a abouti à la réalisation de deux courts métrages documentaires, le premier tourné à Marseille, le deuxième en Turquie.

Entre 2003 et 2007, l’association a mis en place un projet au Sénégal, qui s’est concrétisé avec la réalisation d’une émission de radio et la conception d’une exposition comprenant une installation vidéo, un reportage Photo, une installation sonore, un diaporama numérique et des textes ethnographiques. Ce travail a été réalisé pendant les mois de juin et juillet 2003, à Diembéring, lors de la cérémonie d’initiation qui n’avait pas eu lieu dans ce village de Casamance depuis 1959.

En 2008, l’association produit Nous ne sommes pas un numéro, un court métrage documentaire dont le but est d’informer de la mise en place dans les écoles d’un fichier informatique national, et du danger de cet outil.

En 2011, l’association a accompagné la création du spectacle Le Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillion par Femmes et Résistances, qui regroupe trois compagnies : Nuits Blanches en Compagnie, Trafic d’Arts II et Léda Atomica Musique. Un court métrage documentaire présentant le travail réalisé au moment de la création du spectacle au Théâtre Gyptis à Marseille en février 2011 a été finalisé en mars 2011. Un long métrage documentaire mettant en perspective le travail des comédiennes et des entretiens avec d’anciennes résistantes déportées au camp de Ravensbrück est en préparation.

Dans la continuité de ce travail, est né le projet consacré au camp de Ravensbrück, à la résistance et à la déportation des femmes. La série documentaire La mémoire et le silence regroupe trois films, réalisés au Mémorial de Ravensbrück en avril 2012 et restituant chacun le parcours d’une des déportées. Les trois épisodes La mort qui crie, La norme c’était la mort et Survivre c’est une résistance ont été finalisés en 2013 et 2014. Une souscription a été ouverte pour soutenir ce projet. Toutes les personnes ayant participé à la souscription recevront un exemplaire du DVD La mémoire et le silence, édité le 30 mars 2015.

Par ailleurs, Aime le mot dit réalise aussi des captations de spectacle et de concerts, des films musicaux et des films de commande et met ses services à disposition pour tout projet. Quatre films présentant des extraits de concerts ont été produit en 2013, en partenariat avec Léda Atomica Musique, ainsi que six autres en 2014. Plusieurs autres projets sont en cours de réalisation.


HISTORIQUE

VIDÉO

HirondellesLA MÉMOIRE ET LE SILENCE
Trajet #1 La mort qui crie

Moyen métrage documentaire, 38 min, 2013
Trajet #2 La norme c’était la mort  

Moyen métrage documentaire, 52 min, 2013
Trajet #
3 Survivre c’est une résistance
Moyen métrage documentaire, 32 min, 2014
Réalisation : Frédéric Vidal

LE VERFÜGBAR AUX ENFERS
Court métrage documentaire, 12 min, 2011
Réalisation : Frédéric Vidal

NOUS NE SOMMES PAS UN NUMÉRO
Court métrage documentaire, 20 min, 2008
Réalisation : Frédéric Vidal

CÉRÉMONIE DU BOIS SACRÉ À DIEMBÉRING
Vidéo réalisée pour l’exposition Kassoumay, 37 min, 2007
Réalisation : Frédéric Vidal

ILS ONT VOTÉ ET PUIS APRÈS…
Court métrage documentaire, 26 min, 2003
Réalisation : Frédéric Vidal et Laurence Grobet

INCERTITUDES
Long métrage documentaire, 2h30, 2002
Réalisation : Frédéric Vidal
Production : Aime le mot dit, Alhambra Cinémarseille, La Parole Errante

ON NE PEUT PAS SAVOIR OÙ ON VA, SI ON OUBLIE D’OÙ ON VIENT
Court métrage documentaire, 18 min, 2001
Réalisation : Frédéric Vidal et Laurence Grobet


PHOTO

Hirondelle

KASSOUMAY
Installation Vidéo et Exposition Photo (2007)
Vidéo : Frédéric Vidal
Photographies : Laurence Grobet
Textes : Nazaire Diatta

AZADI : VOYAGE EN TURQUIE, À LA RENCONTRE DU PEUPLE KURDE
Exposition photo : 30 tirages, noir et blanc, format 30 x 40 cm (2001, 2002)
Photographies : Laurence Grobet et Jean-Marie Plume


RADIO

Hirondelle

CÉRÉMONIE DU BOIS SACRÉ À DIEMBÉRING (SÉNÉGAL)
Reportage radio en 4 volets (4 x 30 min)
Réalisation : Frédéric Vidal et Laurence Grobet
Diffusion : Radio Grenouille 88.8 FM, décembre 2003 – janvier 2004

UNE MÈRE POUR LA PAIX
Reportage radio (19 min)
Réalisation : Frédéric Vidal et Laurence Grobet
Traduction : Hülya Aksoy
Diffusion : Radio Grenouille 88.8 FM, mars 2003

AUJOURD’HUI AU KURDISTAN
Reportages radio (8 x 8 min)
Réalisation : Laurence Grobet et Nelly Flécher
Diffusion : Radio Grenouille 88.8 FM, décembre 2001 – septembre 2002


THÉÂTRE

Hirondelle

ANIMATION CULTURELLE
Interventions auprès des pensionnaires du centre de gériatrie de l’Hôpital Ambroise Paré de janvier 2008 à décembre 2010
Intervenante : Laurence Grobet

ATELIERS CONTE ÉCOLES SACCOMAN 1 ET 2
Interventions en milieu scolaire d’octobre 2000 à juin 2003
Intervenants : Denis Lacaze, Monique Bakouche, Frédéric Vidal et Laurence Grobet

ATELIER THÉÂTRE ENFANTS MAISON DU PEUPLE KURDE
Janvier – juin 2001
Intervenants : Frédéric Vidal et Laurence Grobet

QUAND VINT LE PREMIER CRÉPUSCULE
Spectacle de contes et poésies kurdes, mars-avril 2001
Direction du travail : Christine Stankévitch
Interprétation : Christine Stankévitch, Denis Lacaze et Laurence Grobet

ATELIER THÉÂTRE ADULTES PONT DE VIVAUX
Avril – juin 2000
Intervenante : Laurence Grobet

ATELIER THÉÂTRE ENFANTS PONT DE VIVAUX
Décembre 1999 – mars 2000
Intervenant : Frédéric Vidal

JE ME FERAIS RÊVE
d’après Rabindranath Tagore
Adaptation et mise en scène : Frédéric Vidal
Mai – juin 1998 – Athanor Théâtre, Marseille

C’EST COMME SI TU DEMANDAIS À UN POISSON COMMENT IL COMPTE ARRANGER SA VIE SANS EAU
Texte et mise en scène : Frédéric Vidal
Mai 1997 – Théâtre des Chartreux, Marseille

Publicités